L’Espagne va réduire de 1,4 md EUR par an sa consommation de pétrole

Créé le 26.02.11 à 13h00 — Mis à jour le 26.02.11 à 21h12

La consommation pétrolière de l’Espagne va se réduire annuellement de 1,4 milliard d’euros grâce aux mesures gouvernementales de réduction de la vitesse sur les autoroutes pour faire face à la hausse des prix du brut provoquée par la réduction de la production libyenne, rapportent samedi plusieurs médias espagnols.

« La réduction de la vitesse permettra de se passer d’importations d’une valeur de 1,4 milliard d’euros par an », selon le quotidien El País, qui cite des sources gouvernementales. Celles-ci ont précisé que l' »Espagne a importé l’année dernière des quantités de pétrole d’une valeur de 25,512 milliards d’euros ».

Le gouvernement socialiste avait annoncé vendredi différentes mesures provisoires d’économie d’énergie, dont la réduction de la vitesse maximale sur les autoroutes qui est actuellement de 120 ou 110 km/h pour essayer de compenser la hausse des prix du pétrole cette semaine.

Le remplacement des panneaux de limitation de vitesse sur les autoroutes se fera à l’aide d’auto-collants et coûtera 250.000 euros, selon plusieurs journaux..

C’est la première fois depuis les années 70 que de telles mesures d’économie sont prises en Espagne, ont relevé plusieurs média.

La montée du prix du baril de brut de 10 euros implique une hausse de la facture énergétique de quelque 6 milliards d’euros, a précisé vendredi le vice-Premier ministre espagnol Alfredo Pérez Rubalcaba.

Le gouvernement cherche à réduire la consommation d’énergie et ce faisant réduire la dépense en matière énergétique, mesure qu’il considère d’une « très grande importance » au moment où il entend réduire les dépenses publiques pour faire face à la crise économique qu’affronte l’Espagne.

A partir du 7 mars, la réduction de la vitesse sur les autoroutes entrera en vigueur, le prix des billets de train pour les courtes et moyennes distances baissera de 5% et le pourcentage de biodiesel mis en vente passera de 5,8% à 7%.

La semaine prochaine d’autres mesures seront annoncées qui affecteront l’éclairage public et la consommation d’énergie dans les administrations publiques, a indiqué le gouvernement.

En raison de la vague de protestations dans le monde arabe et de la réduction de la production libyenne, le prix du baril est passé en une semaine de 86 dollars à New York et 102 dollars à Londres à respectivement 97 dollars et 112 vendredi.

Treize pour cent du pétrole consommé en Espagne provient de Libye.

© 2011 AFP
Publicités
Cet article a été publié dans écologie, économie, international. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s