Le commerce mondial va ralentir en 2011

Mis à jour le 07.04.11 à 16h02

Le commerce mondial portera jusqu’en 2012 les stigmates de la crise financière, a estimé jeudi l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Cette dernière prévoit pour 2011 une croissance de 6,5%.

Echanges mondiaux

Ce rythme serait supérieur à la moyenne de 6% enregistrée entre 1990 et 2008, grâce notamment à la forte accélération des échanges autour des grandes économies émergentes.
                                   
Il serait en revanche inférieur à celui de l’année 2010, que l’OMC estime désormais à 14,5%, contre 13,5% auparavant. Cette révision à la hausse découle d’une reprise économique finalement plus forte que prévu dans les pays développés.

Crise financière

L’organisation basée à Genève calcule qu’un taux de croissance improbable de 19% serait nécessaire en 2011 pour effacer les conséquences de la crise financière. En 2009, le commerce international avait connu une décrue de 12%.
                                   
L’OMC n’étudie que les échanges de marchandises et pas ceux des services. Ses projections pour 2011 tiennent compte de l’impact des catastrophes au Japon, a précisé l’institution. Toutefois, ajoute-t-elle ces catastrophes, les troubles au Proche-Orient et la volatilité des marchés de matières premières rendent toute prévision particulièrement incertaine cette année et le risque est de les revoir à la baisse.

E.M. avec Reuters
Publicités
Cet article, publié dans économie, international, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s