Compte-rendu de l’interview de Ségolène Royal dans l’émission « 19h – Ruth Elkrief » sur BFM TV

Mardi 19 avril 2011

Invitée de Ruth Elkrief sur BFM TV, Ségolène Royal a indiqué qu’elle souhaitait être « celle qui apporte des solutions concrètes » aux problèmes des Français. La candidate aux Primaires PS souhaite en outre un « retour aux fondamentaux de la République Française ».

Concernant le pouvoir d’achat, Ségolène Royal a énuméré quelques unes des propositions du Parti Socialiste. Elle a ainsi rappelé que « dans le projet PS, il y a 10 mesures pour le pouvoir d’achat » dont celle consistant au plafonnement des salaires avec un écart de 1 à 20 où bien encore celle concernant l’obligation de faire rentrer des salariés dans les conseils d’administration des entreprises.

Pour Ségolène Royal, « jamais la valeur travail n’a été autant piétinée ».

La Présidente de Poitou-Charentes a rappelé avoir « proposé que le Gouvernement bloque les prix de l’essence » comme le permet le Code du Commerce, tout en formulant la proposition de « définir 50 produits de base dont les prix seraient bloqués. Il faut un panier […] avec des produits non-définis par la grande distribution mais par des associations de consommateurs en lien avec la distribution et l’Etat ». Ségolène Royal a aussi évoqué le « contrôle des marges » avec pour « toute grande surface, l’obligation d’acheter au moins 10% des produits au travers du mécanisme des circuits courts » et ainsi appliquer le slogan « de la fourche à la fourchette ».

Pour ce qui est des sondages, Ségolène Royal estime qu’ils « sont contestables comme par exemple le dernier sondage d’Opinion Way », critiquant au passage, « le petit système élitiste médiatico-politique ». Pour elle, « le matraquage médiatique fait toujours son effet ».

Au cours de la seconde partie de l’émission, Ségolène Royal est revenue sur « le manque de moyens, pour la Justice par exemple », ainsi que sur l’inégale répartition des richesses : « Bien sûr, la situation est difficile. Les entreprises du CAC 40 ont fait 80 milliards d’euros de bénéfices. Il y a un problème de répartition des richesses » pour les sous-traitants notamment. Pour Ségolène Royal, « il faut un Etat qui surveille cette répartition ».

Sur la montée du FN, Ségolène Royal souhaite que la Gauche fasse barrage au Front National « par les idées et par les propositions » tout en déclarant n’avoir « absolument pas peur » de Marine Le Pen.

Ségolène Royal a d’ailleurs rappelé son crédo : « la politique, ce n’est pas un discours, c’est une action ». Si le FN est aujourd’hui aussi présent dans la vie politique française, c’est à cause de cet écart entre les discours et les actes : « Je suis convaincu qu’on peut réglementer la mondialisation qui se fait toujours sur le dos des mêmes » a déclaré Ségolène Royal citant « les ouvriers et les femmes » et rappelant que « ceux qui sont à la tête de la France et même de l’Europe, ne font rien pour réguler » le phénomène de la mondialisation.

Enfin, à la question de savoir si elle allait abandonner, Ségolène Royal a indiqué : « Je n’ai pas le droit d’arrêter. Des millions de gens m’ont fait confiance » en 2007.

« J’ai surgi à partir d’idées que l’on n’avait pas l’habitude d’entendre dans la bouche de responsables socialistes » […] Ce n’est pas de l’ambition personnelle » avant de conclure avec panache : « Vous verrez, vous aurez des surprises ! »

http://www.dailymotion.com/video/xiatxr_segolene-royal-invitee-du-19h-ruth-elkrieff-sur-bfm-tv_news#from=embediframe

Publicités
Cet article a été publié dans économie, Civilisation, Politique, Ségolène Royal, Valeurs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s