Nouveau satisfecit délivré par le FMI à l’Irlande

Nouveau satisfecit délivré par le FMI à l'Irlande

Un plan d’aide de 85 milliards de dollars a été voté par l’UE et le FMI. © Yuri Gripas / AFP

Le Point.fr – Publié le 20/05/2011 à 16:43 – Modifié le 20/05/2011 à 16:44

Selon l’organisation, le programme du gouvernement pour redresser la situation a pris un bon départ.

Le Fonds monétaire international (FMI) a adressé vendredi un nouveau satisfecit à l’Irlande en confirmant que le programme du gouvernement pour redresser la situation avait pris un bon départ et respectait la plupart des engagements pris auprès de la communauté internationale. « Dans un contexte difficile, la mise en oeuvre du programme a débuté sur les chapeaux de roues. Le gouvernement a agi de manière résolue en dépit d’une période de changement politique », écrivent les experts dans leur second rapport d’évaluation depuis la conclusion en novembre d’un plan d’aide de 85 milliards de dollars avec l’UE et le FMI.

Ce rapport qualifie notamment de « décisives » la recapitalisation de grande ampleur et les réformes du secteur bancaire annoncées le 31 mars. À l’issue de tests de résistance, le gouvernement avait alors estimé que les banques irlandaises nécessitaient 24 milliards d’euros supplémentaires pour être renflouées, une somme incluse dans le plan d’aide, dont le naufrage du secteur bancaire est largement à l’origine. Le FMI a également salué les dernières mesures de restriction budgétaire, dont l’objectif est de ramener le déficit public de 32 % du Produit intérieur brut (PIB) l’an dernier à 10,6 % cette année, puis 8,9 % en 2012.

Hausse du chômage

Tout n’est pas gagné pour autant, souligne le FMI, qui déplore quelques « revers » depuis la conclusion du plan international, comme la défiance persistante des marchés financiers à l’égard de l’Irlande. Parmi les risques à la hausse, l’institution note ceux liés à un nouveau ralentissement de l’économie couplé à une hausse du chômage. Dans son scénario central, le FMI table sur une croissance de 0,6 % du PIB cette année et de 1,9 % en 2012.

La plupart des conclusions de ce rapport avaient déjà été mentionnées lundi par le FMI lorsque son conseil d’administration avait débloqué une tranche de 1,58 milliard d’euros supplémentaires dans le cadre du plan de sauvetage international. Le FMI avait alors estimé que l’Irlande faisait « des progrès en vue de surmonter la pire crise économique de son histoire récente ».

Publicités
Cet article a été publié dans économie, international, Politique, union européenne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s