Sécheresse: Ségolène Royal demande des mesures au gouvernement

Mme Royal, en visite dans une exploitation à Aslonnes (Vienne), a demandé au gouvernement de bloquer le prix du fourrage par un décret, comme cela avait été le cas en 1976, et de bloquer le prix de la paille à 18 euros la tonne.

Elle a demandé la réquisition des céréales, notamment destinées à l’exportation, pour l’alimentation du bétail et à un tarif contrôlé, également comme en 1976. Elle a aussi souhaité l’interdiction du broyage de la paille.

« Je veux qu’on anticipe dès maintenant la sécheresse de l’année prochaine« , a déclaré Mme Royal, et « s’il y a des abus sur les spéculations, mettons des règles, et c’est au gouvernement de le faire« .

En Poitou-Charentes, Mme Royal a annoncé la mise en place d’un fonds d’aide d’urgence de 5 millions d’euros pour les éleveurs et le soutien aux cultures beaucoup plus résistantes à la sécheresse. La première action du fonds sera la prise en charge de l’achat du fourrage et des frais de transport.

Un numéro vert (0800 009 086) sera mis en place pour les éleveurs qui ont besoin de fourrage, et pour les agriculteurs et personnes, morales ou physiques, qui ont des surfaces de fourrage à offrir.

Dans la région, les agriculteurs céréaliers se sont engagés à des actions de solidarité envers les éleveurs, en mettant notamment leurs terres à disposition pour y cultiver des fourrages

Publicités
Cet article, publié dans Agriculture, économie, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s