Affaire DSK : Ségolène Royal appelle à « passer à autre chose »

VIDEO] « Je crois que maintenant les choses sont dites, il y a une étape supplémentaire. Qu’on laisse tranquille les protagonistes de cette affaire et que la vérité maintenant soit attendue avec sérénité », a-t-elle préconisé.

 Ségolène Royal ce matin (CAPTURE IMG BFM) Ségolène Royal ce matin (CAPTURE IMG BFM)

 

Ségolène Royal, candidate aux primaires PS, a appelé vendredi à « passer à autre chose » au lendemain de la mise en liberté sous caution de Dominique Strauss-Kahn, déplorant que cette affaire « occulte la totalité de l’actualité » au risque de provoquer « une exaspération ».

« Je pense surtout qu’il faudrait maintenant passer à autre chose. On ne va pas occulter toute la vie politique française (…) en vivant ce feuilleton de la justice américaine jour après jour », a déclaré la candidate aux primaires PS, interrogée sur RMC et BFM-TV.

« Je crois que maintenant les choses sont dites, il y a une étape supplémentaire. Qu’on laisse tranquille les protagonistes de cette affaire et que la vérité maintenant soit attendue avec sérénité », a-t-elle préconisé.
Affaire DSK : Royal veut « passer à autre chose » par BFMTV
M. Strauss-Kahn a été mis en liberté conditionnelle jeudi aux Etats-Unis moyennant notamment une caution d’un million de dollars. Il a été formellement inculpé de crime sexuel, dont tentative de viol et agression sexuelle.

Cette affaire « occulte la totalité l’actualité, je pense que ça devient grave pour la démocratie, pour l’efficacité de la politique », a poursuivi la présidente de la région Poitou-Charentes.

« Il faut faire attention même, parce qu’il peut y avoir une exaspération de l’opinion », a-t-elle aussi jugé.

Concernant les primaires, Mme Royal a appelé à « éviter toute décision prise sous le coup de l’émotion ». Alors que le député PS de l’Essonne Manuel Valls a préconisé de les mettre « entre parenthèses », elle a au contraire jugé qu’il fallait « continuer à avancer ».

« Que chacun reprenne ses esprits et que nous organisions les choses comme nous nous y sommes engagés et comme, d’ailleurs, ça a été voté par les militants socialistes », a-t-elle lancé. « Il y a des règles, il n’y a aucune raison de remettre en cause ces règles, il faut avancer sereinement et surtout passer au débat d’idées ».

>>> Retrouvez sur ce lien tous nos articles sur l’affaire DSK
 

Sud Ouest.fr

Publicités
Cet article a été publié dans médias, Politique, Ségolène Royal. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s