Coup d’envoi demain du premier « e-G8 » à Paris

Aujourd’hui à 14h40

 
(Boursier.com) — Les grands noms de la Toile seront réunis mardi et mercredi à Paris pour le tout premier Forum du Web, à l’initiative de Nicolas Sarkozy. Mark Zuckerberg pour Facebook, Eric Schmidt pour Google, et Jeff Bezos, pour Amazon sont attendus dans les jardins des Tuileries, aux côtés de représentants de Twitter, d’Orange, de Telecom Italia, de Vivendi ou encore d’e-Bay…

Le thème de la contribution d’Internet à la croissance économique sera au centre de ce « e-G8 ». Liberté et éducation font aussi partie des thèmes au programme des discussions pendant deux jours, selon l’Elysée. L’objectif est de voir émerger des « recommandations », qui seront ensuite soumises aux chefs d’Etat et de gouvernement des huit pays les plus industrialisés.

La programmation de l’évènement, à la veille du traditionnel G8 qui se tiendra en fin de semaine à Deauville, ne s’est pas fait sans mal. « Au début les Américains étaient réticents », explique une source proche de la présidence française du G8, citée par l’agence de presse Reuters. Washington hésite à se mêler des affaires de la Toile, « redoutant qu’internet ne soit soumis à la même réflexion réglementaire que celle, par exemple, sur les marchés financiers ».

En Europe aussi, l’initiative fait peur. Plusieurs associations, parmi lesquelles la française « Quadrature du net », mais aussi des militants basés à Barcelone, Rome ou Amsterdam, ont créé un site internet baptisé « G8 vs Internet », voyant dans ce sommet « une menace » pour la liberté sur le net.

« Après 15 ans d’un combat contre le partage de la culture au nom d’un régime obsolète de droit d’auteur, les gouvernements du monde s’unissent afin de contrôler et censurer Internet ». (…) Ces menaces proviennent d’industries et de politiciens, dérangés par l’avènement d’Internet », écrivent ces associations, qui redoutent que « des peurs telles que le « cyber-terrorisme » soient utilisées par les dirigeants pour « établir la censure et le contrôle, attaquant ainsi la liberté d’expression et d’autres libertés fondamentales »…

Publicités
Cet article a été publié dans médias, Politique, techno-science, Valeurs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s