Primaires PS: Pourquoi Ségolène Royal évite le piège du «tout sauf Hollande»

Ségolène Royal et François Hollande, samedi 28 mai 2011, à la Convention nationale du PS à Paris. Ségolène Royal et François Hollande, samedi 28 mai 2011, à la Convention nationale du PS à Paris.  G. FUENTES / REUTERS

Créé le 31/05/2011 à 18h36 — Mis à jour le 31/05/2011 à 18h36

 

POLITIQUE – Elle ne veut pas se laisser marginaliser par Martine Aubry et François Hollande…

Des haines au PS? C’est fini, du moins du côté de Ségolène Royal. Si après son meeting commun avec Martine Aubry la semaine dernière  à Poitiers, les observateurs et les proches de Martine Aubry y avaient vu un front commun contre François Hollande, le nouveau favori socialiste, Ségolène Royal s’emploie à déminer le terrain depuis ce week-end. Plus de haine recuite contre son ex-compagnon, donc pas de rapprochement automatique avec la première secrétaire.

La meilleure preuve, c’est le fou rire qu’ont partagé ostensiblement, devant caméras et photographes, la présidente de la région Poitou-Charentes et le président du Conseil général de Corrèze samedi halle Freyssinet à Paris lors de l’adoption du projet socialiste. Deuxième étape ce mardi matin, au micro d’Europe 1: «J’ai fait un effort considérable sur moi-même pour passer sur un certain nombre de choses, que ce soient les trahisons privées, les trahisons publiques, les problèmes de tricherie du Congrès», a-t-elle martelé.

La «manip’» des pro-Aubry

«Ségolène traite l’ensemble des candidats de façon politique, sans préférence. Ce n’est pas une question d’affect mais de politique», assure à 20Minutes Guillaume Garot, le porte-parole de la socialiste pour qui le rassemblement au PS, «c’est l’impératif catégorique». «Elle est aujourd’hui en position centrale, plaide-t-il encore. Certains réduisent ces primaires à des combinaisons ou des arrangements, ça n’a aucun sens.»

Surtout, Ségolène Royal, constamment reléguée en troisième position dans les sondages, veut pouvoir jouer sa carte jusqu’au bout. Pour un socialiste bon connaisseur des arcanes de son parti, la mise au point de Royal trouve son origine dans la «manip’» des pro-Aubry au moment du meeting commun des deux femmes sur le ton: «Elles se retrouvent sur une haine contre Hollande.» «C’était une manière d’emmener Royal dans la voiture Aubry et donc de la mettre de côté au moment où elle est dans l’affirmation de sa candidature. Ça l’a crispé, elle a particulièrement mal pris cette forme de marginalisation de sa personne», explique-t-il.

Faire monter les enchères

L’analyse n’est pas différente dans le camp Aubry. «C’est un jeu. Ségolène Royal veut se désenclaver et ne pas donner le sentiment d’être dans le ‘tout sauf Hollande’», confirme Marie-Noëlle Lienemann, proche de la première secrétaire. «Elle ne veut pas être dans une alliance négative et garder une marge de manœuvre pour faire monter les enchères» au moment où elle jettera l’éponge, assure celle qui ne voit pas Royal «abîmer son image» avec un piètre score aux primaires. Ce que dément évidemment Guillaume Garot: «On ne connaît pas l’offre politique ni le corps électoral. Les résultats des primaires seront bien différents des sondages de mai 2011.»

Quoiqu’il en soit, Michel Sapin, ami du couple Hollande-Royal à l’époque, resté proche du Corrézien, a trouvé «bienvenu que les relations se détendent visiblement» entre les deux ex,  mais préfère rester sur «le registre politique». «Aucun des trois ne pourra mener un débat avec la dignité nécessaire s’il n’y a pas un peu de liant entre les personnes», explique le député de l’Indre. «On dit que le PS est un parti de haines rancies, ce n’est pas vrai. Il peut y avoir des crispations mais au final, c’est le débat politique qui l’emporte». Une assertion que tous répètent par cœur mais qui demande à être vérifiée. Les travaux pratiques débutent dans moins d’un mois.

    Maud Pierron
Publicités
Cet article a été publié dans Politique, Ségolène Royal, Valeurs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s